CATALOGUE

Opus 1 – Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur, inédit, 1959, 12’, dédiée à Enyss Djemil, création à la salle Cortot, Paris.

Opus 2 – Trois esquisses pour orchestre, inédit, 1962, 8’, création à Saint-Brieuc et Dallas (USA), reprise à Nantes le 2 juin 1965 par l’orchestre de l’Association Symphonique Nantaise, dir. Joseph Aubernon.

Opus 3 – Automne, chœur a capella pour quatre voix mixtes, sur un poème de Guillaume Apollinaire, inédit, 1962, 3’30. Création salle Gaveau, Paris le 10 juin 1968 par l’Ensemble Vocal Lendit, dir. François Vellard.

Opus 4 – Trio à cordes, inédit, 1963, 11’. Création le 13 janvier 1964, salle Cortot, Paris.

Opus 5 – Concerto pour piano, timbales et orchestre à cordes, inédit, 1963-1964, 20’. Création le 8 mai 1967, salle Cortot, Paris par l’orchestre de Chambre de Versailles, dir. Jean-Paul Nicollet, Pierre Audon (piano).

Opus 6 – Suite concertante pour flûte, piano et deux quatuors à cordes, inédit, 1964, 15’. Création à Paris le 14 mai 1969 par l’Ensemble Instrumental du Lendit, dir. François Vellard, Pierre Audon (piano), Jean-Pierre Bourillon (flûte).

Opus 7 – Trois pièces pour orchestre à cordes, inédit, 1965, 11’30. Création à Nantes au théâtre Graslin le 13 mars 1966 par l’orchestre de Chambre de la ville de Nantes, dir. Lajos Soltesz.

Opus 8 – Sonate pour violon et piano, inédit, 1965, 20’. Création à Paris puis dans le cadre du Festival du Château de Lourmarin, août1968, Adèle Auriol (violon) et Bernard Fauchet (piano).

Opus 9 – Orchestration du requiem de Niccolo Jomelli pour orchestre et chœur mixte, inédit, 1965 35’. Création salle Gaveau, Paris le 13 mai 1971 par l’Ensemble Vocal du lendit et l’orchestre de Chambre Pierre Menet, dir. François Vellard.

Opus 10 – Mouvement I,1964, 10’. Création salle Cortot, Paris, Pierre Audon (piano).

 

Opus 11 – Trois Haïkus pour flûte et piano, inédit, 1965, 8’. Création à la Maison des Jeunes et de la Culture, Plessis-Robinson le 11 mars 1967, Pierre Audon (piano) et Jean-Pierre Bourillon (flûte).

Opus 12 – Trois psalmodies pour orgue, inédit, 1969, 10’. Création à l’Église Notre-Dame de Bon-Port, Nantes le 29 avril 1969, Maurice Poté (organiste).

Opus 13 – Trois études brèves pour orchestre, inédit, 1970, 11’.

Opus 14 – Première invention pour accordéon de concert, Éditions Musicales Transatlantiques, Paris, 1970, 11’.

Opus 15 – Mouvement II pour piano, inédit, 1971, 14’. Création salle Cortot, Paris, pour le premier concert de l’ensemble MATH 72 le 2 février 1972, Pierre Baubet-Gony (pianiste).

Opus 16 – Alternances pour violon, violoncelle et piano, Éditions Musicales Transatlantiques, Paris, 1972, 13’30. Création salle Cortot, Paris le 2 février 1972, Pierre Baubet-Gony (piano), Alexandre Bellanger (violon) et Marie-Thérèse Pollet (violoncelle).

Opus 17 – Point de rencontre pour accordéon de concert et vibraphone, Éditions Musicales Transatlantiques, Paris, 1972, 8’15. Création à la Maison de Radio France, Paris le 24 avril 1972, Alain Abbott (accordéon), Francis Brana (vibraphone).

Opus 18 – Jusqu’à ce que vienne l’Élue, cantate pour soprano, flûte, ondes Martenot, piano et percussions sur un texte de Tagore et Kalir, inédit, 1972, 16’. Création salle Cortot, Paris le 15 octobre 1972, dir. Boris de Vingradov, Eve Brenner (soprano) Pierre Baubet-Gony (piano), Francis Brana (percussions), Patrice Bocquillon (flûte), Tristan Murail (ondes Martenot),.

Opus 19 – "A" pour flûte, harpe, percussions (trois blocs chinois et improvisations de Zarb), Éditions Françaises de Musique, Paris, 1972, 11’. Création dans le cadre du 2e concert de l’Itinéraire, Carré Thorigny, Paris le 4 juin 1973, Francis Brana (percussions) et Djamchid Chemirani (zarb).

Opus 20 – Véga pour ondes Martenot, piano et percussions, Éditions Françaises de Musique (aujourd’hui Billaudot), Paris, 1972, 11’30. Création dans le cadre du 500e anniversaire de la naissance de Copernic, Planétarium du Palais de la découverte et Maison de Radio-France, Paris, Tristan Murail (ondes Martenot), Jean-Guillaume Cattin (percussions) et Pierre Baubet-Gony (piano).

Opus 21 – Assemblances pour trois chœurs, sur un poème d’Yves Gaignard, inédit, 1973, 8’30. Création au théâtre Graslin de Nantes par l’Ensemble vocal  Jean-Baptiste Daviais le 12 mars 1973, dir. Claude Martinet.

Opus 22 – Trièdre pour accordéon de concert, flûte, vibraphone, Éditions Françaises de Musique (aujourd’hui Billaudot), Paris, 1973, 6’. Création à Radio-France, Paris le 1e mai 1973, dir. Jean-Jacques Werner, Alain Abbott (accordéon), Patrice Bocquillon (flûte), et Michel Gasteau (percussions),

Opus 23 – « AA » pour accordéon de concert, alto et harpe, inédit, 1972, œuvre non créée.

Opus 24 – Quelques épigrammes pour… pour flûte et percussions, Éditions Françaises de Musique (aujourd’hui Billaudot), Paris, 1973, 8’30. Création à la Maison de la Culture de Saint-Etienne le 4 décembre 1973, Patrice Bocquillon (flûte) et Francis Brana (percussions).

Opus 25 – Un instant … Et encore un instant pour 12 instruments, Éditions Salabert, Paris, 1973, 15’30, commande d’État, création au Carré Thorigny, Paris le 17 juin 1974, par l’Itinéraire, dir. Boris de Vinogradov, reprise en 1974 au Festival de Barcelone.

Opus 26 – Duel pour deux pianistes et un piano, inédit, 1973, 9’30. Création au Château de Lourmarin, août 1974, Louis-Claude Thirion et Pierre Baubet-Gony.

Opus 27 - Danses pour Annaïg pour hautbois, harpe et orchestre à cordes, inédit, 1974, 12’. Création salle Paul Fort lors des Concerts Éducatifs de la ville de Nantes par l’Ensemble Orchestral des Pays de Loire le 12 novembre 1974, dir. Jean-Claude Casadesus, Simone Volard (harpe), et André Martin (hautbois).

Opus 28 – Ojma pour trio à cordes, Salabert, Paris, 1975, 11’30, commande de Radio-France. Création à l’Auditorium 105 de la Maison de Radio-France, Paris le 21 février 1977 par le trio à Cordes de Paris, Charles Frey, Jean Verdier et Jean Grout.

Opus 29 – Et la nuit à la nuit transmet la connaissance, musique nocturne pour violoncelle et ensemble instrumental, Éditions Musicales Transatlantiques, Paris, 1976, 14’30. Création à la Maison de Radio-France, Paris, par l’Itinéraire, dir. Boris de Vinogradov, soliste Michel Marchesini.

Opus 30 – Dyade pour grand orchestre, 1976, 13’30. Création au théâtre Municipal du Mans par l’Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire le 23 avril 1976, dir. Pierre Dervaux, reprise à Nantes et à Angers.

Opus 31 – Samgita I pour quatre percussionnistes, inédit, 1976, 7’, commande de l’Itinéraire. Création dans le cadre du Festival Estival du Marais, Paris le 21 juin 1976 par l’Itinéraire.

Opus 32 – Élodie Mélodie - Le tombeau de Henri Bosco pour ensemble instrumental, Éditions Musicales Transatlantiques, Paris, 1976, 11’. Création au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris le 2 mars 1977 par l’Ensemble Solars Vortices, dir. Jacques Mercier.

Opus 33 – Samgita II pour trois ensembles de percussions, inédit, 1976, 7’30. Création au Centre Culturel de Fontenay-aux-Roses le 23 avril 1977, Jean-Guillaume Cattin, Pierre Labadie et Françoise Gagneux.

Opus 34 – Cheliak (Shéliak) pour ondes Martenot, piano, percussions, inédit, 1977,15’, commande de l’Association pour la Collaboration des Interprètes et des Compositeurs (ACIC) pour le 10e anniversaire du trio Deslogères. Création au Musée Guimet dans le cadre d’un concert de l’ACIC, Paris le 21 mars 1977, par le trio Deslogères.

Opus 35 – Almak pour un percussionniste, inédit, 1978, 15’, dédiée à Yves Gaignard. Création dans le cadre « Spectacle poétique du groupe ACORE », salle Francine Casse, Nantes le 30 mars 1978, Gérard Hiéronimus.

Opus 36 – Hexade pour Sextuor d’ondes Martenot, éditions Salabert, 1982, 16’15, commande du Ministère de la Culture, dédiée à Jeanne Loriod. Création lors du 50e anniversaire des ondes Martenot, Église Saint-Séverin, Paris le 4 avril 1978 par le sextuor Jeanne Loriod.

Opus 37 – Krücken pour flûte et dispositif électroacoustique, inédit, 1978, musique pour le film réalisé par Dusty J. Sprengnagel, production Joseph Reitinger-Laska, Vienne, Autriche, Patrice Bocquillon (flûte).

Opus 38 – Avaz pour saxophone solo et orchestre, inédit, 1979, 11’30, commande d’État. Création au théâtre Sébastopol, Lille le 3 octobre 1978 par l’Orchestre National de Lille, dir. Jean-Claude Casadesus, Jean-Yves Fourneau (saxophone).

 

Opus 39 – Clair-Obscur pour soprano, flûte, cor, violoncelle et dispositif électroacoustique, éditions Salabert, Paris, 1979, 13’30, commande du GMCE, création au Musée d’Art Moderne, Paris le 13 juin 1979 par le GMCE.

Opus 40 – Isomérie pour quinze cordes, éditions Salabert, création à L’auditorium 105 de la Maison de Radio-France, Paris le 24 novembre 1980 par le Nouvel Orchestre Philharmonique, dir. Boris de Vinogradov, reprise au théâtre Alméida à Londres.

Opus 41 – Judith, cantate pour deux grands chœurs et un chœur parlé, flûte et dispositif électroacoustique sur un poème de Yves Gaignard, inédit, 1979, 22’, création à l’auditorium du Conservatoire National de Région, Nantes le 15 juin 1981 par l’Ensemble Vocal Jean-Baptiste Daviais, dir. Claude Martinet, Patrice Bocquillon (flûtiste).

Opus 42 – Lumière-Pesanteur pour voix de basse, flûte, clarinette basse, clavecin et dispositif électroacoustique, inédit, 1980, 14’40, commande de la Fondation de France, dédiée à Simone Weil. Création dans le cadre de l’Association pour la Collaboration des Interprètes et des Compositeurs (ACIC), Musée Guimet, Paris le 6 novembre 1980, dir. Michel Decoust, Patrice Bocquillon (flûte), Guy Arnaud (clarinette basse), Mario Haniotis (voix de basse), Élisabeth Chojnacka (clavecin), Patrick Lenfant (dispositif électroacoustique).

Opus 43 – Mobile-Immobile pour ensemble instrumental, éditions Salabert, Paris, 1980, 13’30. Création dans le cadre du Festival SIGMA, Bordeaux le 18 mai 1981 par l’Itinéraire, dir. Alain Louvier.

Opus 44 – Diffraction pour soprano, flûte, cor, piano, ensemble d’instruments électroniques et dispositif électroacoustique, éditions Salabert, Paris 12’, commande d’État. Création dans le cadre des 12e Rencontres Internationales de Metz le 18 novembre 1982 par l’Itinéraire, dir. Gian Piero Taverna, reprise au Festival de Berlin.

Opus 45 – Jeu Rituel pour deux chœurs d’enfants et ensemble instrumental, éditions Salabert, Paris, 1982, 14’30. Commande de l’École Nationale de Musique de Juvisy, dir. Jean-Louis Vicart.

Opus 46 – Motition pour soprano et ensemble instrumental, éditions Salabert, Paris, 10’30, commande du Festival de la ville de Barcelone. Création dans le cadre du 9e Festival International de Musique de Barcelone, Palais de la musique Catalane le 16 octobre 1984 par l’Itinéraire, dir. Yves Prin.

Opus 47 – Scène I pour trombone solo, éditions Salabert, Paris, 1984-1985, 9’40, dédiée à Jérôme Naulais, commande du Conservatoire National Supérieur de Paris. Création dans le cadre du Festival de Montpellier « Musique d’aujourd’hui ».

Opus 48 – Scène II pour clarinette en si bémol et vibraphone, éditions Salabert, Paris, 1985, 8’20, commande des Semaines Musicales Internationales de la ville d’Orléans. Création à la Salle de l’Institut, Orléans le 29 novembre 1986, Michel Gastaud (percussion) et Jérôme Julien-Laferrière (clarinette).

Opus 49 – Omaggio a Carpaccio pour ensemble instrumental (quatuor de flûtes à bec, flûtes, trombone, cordes, gong), éditions Salabert, Paris, 1986, 13’34, commande d’État, dédiée à Michel Serres. Création au Centre Pompidou, Paris le 30 mai 1986 par le Quatuor de flûtes à bec Sesquitertia et l’Itinéraire, dir. Alain Louvier.

Opus 50 – Hymne à Saint-Jean motet pour double chœur et voix d’enfants sur un texte latin, inédit, 1986, 7’30. Création à l’Église de Saint-Louis en l’Isle, Paris, le 20 janvier 1987, par l’Ensemble de la ville de Paris, dir. R. Marin la Meslée.

Opus 51 – Ombre portée pour quintette de cuivres, inédit, 1987, 11’. Création dans le cadre des « Mardis de la Musique de Chambre/Musique d’ensembles », Grand Auditorium de la Maison de Radio France, Paris le 16 juin 1987 par l’Itinéraire, dir. Michel Swierczewski.

Opus 52 – Coalescence pour clarinette solo et deux orchestres, éditions Salabert, Paris, 1987, 24’30, commande de Radio France, dédiée à Clara Tessier. Création lors du 20e anniversaire des Semaines Musicales Internationales à Orléans, Théâtre Carré Saint-Vincent, Orléans le 17 novembre 1988 par l’orchestre National de France, dir. Karl Anton Rickenbacher, Hannes Moser (soliste).

Opus 53 – Fragment – Adieu Maurice Ravel pour quatuor, inédit, 1987, 3’. Création pour le 50e anniversaire de la mort de Ravel, Festival de Montpellier, 1987 par le quatuor Uppsala.

Opus 54 – Scène III pour violoncelle et bande magnétique, éditions Salabert, Paris, 1987, 11’30. Création à Francfort dans le cadre des Journées Mondiales de la SIMC, Othello Lisman (violoncelle).

 

Opus 55 – Attaque Résonnance pour flûte, clarinette, percussions, piano, violon, alto et violoncelle, éditions Salabert, Paris, 1988, 10’30, dédiée à Gérard Zinstag « In Memoriam Giacinto Scelsi », commande de l’Ensemble Ex Nuevo de Venise. Création à Munich dans le cadre du Festival de la Nouvelle Musique de Zurich, théâtre du Conservatoire le 10 novembre 1988 par l’ensemble Ex Nuevo, dir. Claudio Ambrosini.

Opus 56 – Urjammer, monodrame pour soprano et orchestre sur un texte de Géva Caban, éditions Salabert, Paris, 1990, commande d’État. Création dans le cadre des XIXe rencontres Internationales de Musique Contemporaine de Metz, Grande Salle de l’Arsenal le 15 novembre 1990 par l’orchestre du Saarländischer Rundfunk, dir. Lothar Zagrosek, Sigmune von Osten (soprano).

Opus 57 – Scène IV pour deux cors, inédit, 1992,3’. Création à Juvisy, salle des fêtes dans le cadre de la 5e biennale de la Création Musicale et Chorégraphique en Essonne le 13 juin 1992.

Opus 58 - Scène V pour quatuor et contrebasses, inédit, 1993, 2’30. Création Salon de Musicora, Paris le 1ER avril 1993 par l’orchestre de Contrebasses, dir. Christian Gentet.

Opus 59 – L’ombre de Narcisse pour onze musiciens, inédit, 1993, dédiée à Pierre Albert Castanet, commande des Neue Tage von Zurich. Création à Zurich le 4 novembre 1993.

Opus 60 – Dentelle d’épithalame pour douze voix d’enfants solistes, un soliste et harpe, Paris, 1993, dédiée à Ludovic Rucosa, « In Memoriam André Jolivet pour le 20e anniversaire » de sa mort, non créée.

Opus 61 – Scène VI – Au rivage, comme un navire pour guitare électrique, inédit, Paris, 1994, -1995, 16’07, dédiée à Claude Pavy. Création à Neuilly, SACEM,   Auditorium Maurice Ravel, juin 1995.

Opus 62 – Miroir du silence pour flûte, clarinette et vibraphone, inédit, 1995, 9’. Création à l’Auditorium Saint-Germain, Paris février 1995, Henri Fournier (flûte), Serge Daval (clarinette), Michel Gastaud (percussion).

Opus 63 – Murmures pour deux clarinettes, inédit, 1995. Création au Grand Théâtre de Chartes, juin 1998.

 

Opus 64 – Écho pour flûte, harpe et un percussionniste, inédit, 1995. Création à Lectoure (Gers), août 2000, Sophie Dardeau (flûte), Virginie Tarente (harpe), Christophe Bredeloup (percussion).

Opus 65 – Electric Dream Fantasy pour trois ondes Martenot, inédit, 1996, 13’44, commande d’EDF (Électricité de France) pour leur 50e anniversaire (1946-1996). Création à Clamart, Auditorium d’EDF, novembre 1996, par les ondistes Jeanne Loriod, Pascale Rousse-Lacordaire, Dominique Kim.

Opus 66 – La lumière est douce pour contre-ténor, ténor, viole de gambe et clavecin, inédit, 1997. Création au Conservatoire du XIV arrondissement, Auditorium Darius Milhaud, Paris février 1998 par l’Ensemble de Musique Ancienne du Conservatoire, dir. Patrick Marco.

Opus 67 – Envol pour clarinette, basson, cor et quintette à cordes, inédit, 1998, dédiée à Nicolas de Staël, commande de l’Octuor de France. Création à l’Orangerie de Bagatelle, Paris le 13 juillet 1998.

Opus 68 – L’autre rive pour ensemble instrumental, inédit, Paris, 1999, dédiée à   Gérard Grisey. Création au théâtre Sylvia Montfort, Paris novembre 2000 par l’Itinéraire, dir. Marc Foster.

Opus 69 – Samsara pour piano, percussions et sons fixés, inédit, 2000, 13’. Création au Festival Antidogma de Turin, novembre 2000, Ancuza Aprodu (piano) et Thierry Miroglio (percussion).

Opus 70 – La dernière lumière s’en va pour violon et ensemble instrumental, inédit, 2000. Création à Tréguier, avril 2001 par l’Ensemble Éphémère (Ensemble Orchestral des Côtes d’Armor), dir. Jean-Louis Vicart, soliste Jean-Leber.

Opus 71 – Skolvan pour une chanteuse et ensemble orchestral, inédit, 2002, commande de l’ADDM. Création en mars 2002 par l’Ensemble Éphémère, dir. Jean-Louis Vicart, soliste Anne Auffret.

Opus 72 – Jusqu’à l’ombre pour huit solistes et trois instruments (flûte, clarinette et vibraphone), inédit, 2002. Création à Angers, Chapelle des Ursules, mai 2002 par l’Ensemble Quod Libet, dir. Claude Martinet.

Opus 73 – Ombre/Lumière pour flûte, cor anglais et clavecin, inédit, 2002, dédiée au sculpteur Terence Baldelli. Création dans le cadre d’un concert privé, mai 2002.

Opus 74 – Asio Otus pour flûtes à bec, inédit, 2003, dédiée à Robin Truman. Création dans le cadre d’un concert privé à la Bibliothèque de la ville d’Angers, mai 2003, soliste Robin Troman.

Opus 75 – Le rêve de l’Indien pour quatuor à cordes, inédit, 2003, dédiée au peintre Robert Le Guigno, commande de Radio France pour le 30e anniversaire de l’Itinéraire. Création à Radio France, Paris, novembre 2003 par le quatuor de l’Itinéraire.

Opus 76 – Les Larmes de l’exil pour une soprano, chœur d’enfants et ensemble orchestral, inédit, 2004, commande de l’ARIAM, Région Ile de France, dédiée à Camille Claudel. Création Espace Agnès Varda, Juvisy le 12 février 2005 par l’Ensemble instrumental d’Evry, dir. Jean-Louis Vicart, Isabelle Soccoja (soprano).

Opus 77 – Polyptic pour une ombre pour violoncelle et contrebasse, inédit, 207, 7’30, commande de la MPAA. Création à l’Auditorium Saint-Germain, Paris Juin 2007, Jean-Jacques Wiederker (violoncelle) et Claude Gentet (contrebasse).

Opus 78 – Rires et chuchotements, monodrame pour dix-huit musiciens, inédit, 2007, 30’, dédiée à François Bousch, commande du CEFEDEM de Lorraine. Création à Vandœuvre-lès-Nancy le 8 mai 2007 par l’Ensemble CEFLOR, dir. François Bousch.

Opus 79 – Réminiscence pour clarinette, violoncelle et piano, inédit, 2008, 8’30, commande de la MPAA, In Memoriam Olivier Messiaen pour le centenaire de sa naissance. Création à l’Auditorium Saint-Germain, Paris juin 2008.

Opus 8O – La Mémoire de Narcisse pour orchestre,2009, 15’, commande de Radio France pour le Festival Présence. Création à la Maison de Radio France par l’Orchestre Philharmonique, mars 2009, dir. François Xavier Roth,

Opus 81 – Septante (chronique de la vie retrouvée) pour orchestre d’harmonie, inédit, 2009,25’, commande de la MPAA. Création à l’Auditorium Saint-Germain Paris janvier 2009.

Opus 82 – Noces de lumière pour sept instruments, inédit, 2009, 13’, commande de Mania Hahnloser, dédicataire. Création au Musée Paul Klee par l’Ensemble Antipodes 11, Berne avril 2009.

Opus 83 – Les Mains intelligentes pour une chanteuse, un récitant, chœur d’enfants et ensemble instrumental, inédit, 2010, 10’30, commande de la MPAA/Auditorium Saint-Germain, Paris mars 2010, dir. Jean-Louis Vicart.

Opus 84 – Trois chants pour piano solo, inédit, 2010, 10’30, commande de Bernard Fauchet, dédicataire. Création au château de Lourmarin (Lubéron), mai 2010.

Opus 85 – Froissures pour flûte et guitare, inédit, 2010, 10’. Création au Grand Théâtre d’Angers juin 2010, Maïwenn Boucher (flûtiste) et Yvon Demillac (guitare).

Opus 86 - Vagues insolites, À propos de Lalita pour flûte et piano, inédit, 2010, 7’. Création François Veilhan (flûte), Brigitte Trannoy-Petitgirard (piano), 2018.

Opus 87 – Liebeslied pour voix et ensemble, inédit, 2010, 10’. Création à l’Arsenal, Metz 2010 par l’Ensemble Accroche-Note, soliste Françoise Kubler.

Opus 88 – Fissures pour guitare électrique et ondes Martenot, inédit, 2011, 15’. Création à l’Auditorium Saint-Germain, Paris, Augustin Viard (ondes), Victor Paimblanc (guitare électrique).

Opus 89 – Le Tombeau de Pierre Gardeil, motet pour sextuor vocal, texte de Pierre Gardeil et Michel Serres, inédit, 2011, 10’30. Création aux Nuits Musicales en Armagnac par l’Ensemble Il Canto d’Arione.

Opus 90 – Écho ex-écho pour saxophone baryton, inédit, 2012, 7’30. Création Salle Cortot, École Normale de Paris, saxophone). Marc Sieffert (saxophone).

Opus 91 - Écho ex-écho pour ondes Martenot, inédit, 2012, 7’30. Création Salle Cortot, École Normale de Paris, Pascale Rousse-Lacordaire (ondes).

Opus 92 - Écho ex-écho pour clarinette basse, inédit, 2012, 7’30. Création au Conservatoire de Blois, janvier 2019, Alain Sève (clarinette).

Opus 93 – Aulodie songs pour ensemble de hautbois, une contrebasse et sons fixes, inédit, 2013, 7’. Création au Conservatoire de Toulon, dir. Robert Martial.

Opus 94 – Clameurs pour ensemble de saxophones, inédit, 2013,6’. Création au Conservatoire de Toulon.

Opus 95 – Sénanque pour haute-Contre, quatre luths et une viole de gambe sur un poème de Claude Serreau, inédit, 2013,8’. Création au Conservatoire de Toulon.

Opus 96 – Quatuor n°2, Le Labyrinthe obscur, inédit,2013, 16, commande de la Société des Concerts populaires d’Angers. Création par le quatuor Béla au Grand Théâtre d’Angers.

Opus 97 – Quand l’espace s’accroit de l’invisible errant pour flûte en sol, clarinette basse et violoncelle, inédit, 2014, 7’, commande de la Fondation Maeght pour les solistes de l’Ensemble Orchestral Contemporain. Création à Saint-Paul de Vence.

Opus 98 – Les étoiles aussi savent réfléchir pour dixtuor (5vents, 5 cordes) inédit, 201, 5’. Semaine du son, dir. Jean-Louis Vicart.

Opus 99 – Éclats de soleil pour une chanteuse, un alto, une clarinette sur des poèmes d’Eszter Forrai, inédit, 2016, 12’, commande du Festival des Arts à Tréguier (Côtes d’Armor).

Opus 100 -Aux coutures du temps, cantate pour une chanteuse, deux chœurs et ensemble instrumental sur un poème de Yves Cosson, inédit, 2016, 18’. Création au théâtre de Nantes, Francine Vasse, dir. Jean-Louis Vicart.

Opus 101 – Dentelle d’épithalame pour six voix et ondes Martenot, inédit, 2016, 10’, dédicataire Ludovic Rucosa. Création au Grand Théâtre de Villeneuve sur Lot.

Opus 102 – Écho ex-écho pour flûte en sol, inédit, 2016, 7’30 /8’ dédicataire François Veilhan. Création au Conservatoire Du 7e arrondissement de Paris, soliste François Veilhan.

Opus 103 – Álom, cycle de quinze mélodies pour mezzo-soprano et saxophone, inédit, 2016, 50’. Création à l’Institut Hongrois de Paris, Roula Safar (mezzo-soprano) et Marc Sieffert (saxophone).

Opus 104 – Les vestiges imaginaires pour ensemble instrumental, inédit, 2014, Création par l’Ensemble Minium 21 lors du Colloque International consacré à Roger Tessier à l’Université catholique d’Angers.

Opus 105 - Écho ex-écho pour violon solo, inédit, 2017,7’30/8’. Création à L’école Normale de Musique de Paris, soliste Noëlle-Anne Darbellay, reprise à Lausanne.

Opus 106 – Quatuor n°3, Les Constellations oubliées, inédit, 2018,18’, commande des Rencontres Musicales en Armagnac. Création par le quatuor Storioni, cloître de l’abbaye de Flaran, Gers.

Opus 107 – Soleil de nuit pour mezzo-soprano, violoncelle et orgue sur un poème de Philippe Arrieus, inédit, 2019, 12’, dédicataire Patrice Bellet, facteur d’orgue. Création à l’Église de Jeguin, Gers. Roula Safar (mezzo-soprano), Sarah Ledoux (violoncelle), Jean-Christophe Revel (orgue).

Opus 108 – Le cycle inéluctable pour mezzo-soprano, violon, flûte et piano, trois mélodies sur des poèmes de Enyss Djemil, inédit, 1966, 12’. Création en 2019 au Conservatoire du Xe arrondissement de Paris, Marion Gomar (mezzo-soprano), Frédéric Pelassy (violon), Jacques Knut (piano) et François Veilhan (flûte).

Opus 109 – Le dernier voyage de Gulliver pour flûte, violoncelle et piano, inédit, 2019, 13’. Création au Conservatoire du Xe arrondissement de Paris, Isabelle Veyrier (violoncelle), François Veilhan (flûte), Jacques Knut (piano).

Opus 110 – Comme un écho de mémoire enfouie pour ensemble instrumental, inédit, 2019, 8’, commande de l’Itinéraire. Création au CRR de Paris, le 8 avril 2019, dir. Alain Louvier.

Opus 111 – La mémoire des ombres pour piano solo, à la mémoire de Béla Bartók, inédit, 2018.